Graphisme
Conception multimédia
Design 3 d
Design 2 d
Dessin d’intérieur
Bijouterie/option joaillerie
Métiers de la bijouterie
Céramique
Création de vêtements
Maturité professionnelle artistique
SAWI marketing / vente / communication






















Graphisme

3 ans - 40 heures par semaine (élèves à plein temps) apprentis en entreprise : selon réglementation fédérale

Le/ la graphiste est en mesure de visualiser des messages informatifs ou publicitaires depuis le stade du projet jusqu'à celui de sa production.

CONNAISSANCES GÉNÉRALES ET THÉORIQUES
Langue-communication, société, allemand ou anglais, connaissance du cinéma, presse - radio - TV, marketing.
Typographie, photographie, sérigraphie (initiation théorique et pratique), infographie, cinéma d'animation.
Dessin d'observation, dessin de figure, volume géométrie, dessin de perspective, couleur, écriture, dessin d'illustration, croquis.

ATELIER
Recherches et réalisations techniques:
a) en surface: marques, papiers commerciaux, étiquettes, emballages, prospectus, affiches, illustrations, etc;
b) en volume: sujets d'exposition en trois dimensions, vitrines, stands, etc.

[sommaire]














Conception multimédia

3 ans - 40 heures par semaine
Le/ la concepteur (trice) multimédia est appelé(e) à concevoir et réaliser des visuels statiques et animés en deux ou trois dimensions destinés aux applications multimédia on-line ou off-line. Il (elle) s'occupe d'infographie, de sites internet, d'image interactive, de la création d'images vidéo.

CONNAISSANCES GÉNÉRALES ET THÉORIQUES
Langue-communication, société, allemand ou anglais.
Marketing, presse radio TV, planification de projets, connaissance du cinéma.
Typographie, photographie, vidéo, graphisme, traitement du son, intégration multimédia.
Dessin, croquis, illustration, volume-géométrie.

ATELIER
Création et conception technique de l'image, du son, de la vidéo et de l'infographie. Utilisation des techniques adéquates pour la prise d'image et de son numérique, et pour le scénario.
Présentation d'un produit fini, clip vidéo, site internet, CD-Rom, borne interactive, etc.

[sommaire]














Design 3 d

3 ans - 40 heures par semaine
Le design 3D est avant toute chose un état d'esprit, un idéal, créant un lien essentiel entre l'univers de la production et celui de la consommation. C'est une activité novatrice, au carrefour de toutes les disciplines. Son action se cumule avec celles des autres spécialistes, renforçant leurs capacités d'action.
Ainsi, le rôle du designer est d'apporter des solutions innovatrices et pratiques à un coût minimal, en alliant les besoins du fabricant à ceux du consommateur. Sa démarche mêle l'expérience à l'intuition, l'efficacité à l'affectivité, la technologie à la prospection. Et si les méthodologies sont indispensables pour créer un produit, celui-ci devra aussi comporter en lui ce petit quelque chose de plus, ce supplément d'âme qui suscitera l'émotion.

CONNAISSANCES GÉNÉRALES ET THÉORIQUES
Langue-communication, société, allemand ou anglais, histoire du design, marketing, photographie.
Infographie 2D/3D, graphisme / communication produit, typographie, dessin de rendu. Géométrie descriptive, dessin de perspective, dessin technique.
Atelier maquette, connaissance des matériaux et des techniques de production, packaging.

ATELIER
Dans le cadre des ateliers, les élèves créent des objets suivant les processus de développement de produits de design industriel, intégrant des étapes de recherches, d'analyse et de conceptualisation, d'esquisses et de dessins d'avant projets, de développement de projets, de dessins techniques et de rendu, de modélisation 3D, de maquettes ou de prototypes.
Les étudiants participent également à des concours ou des Workshop, parfois en collaborant avec d'autres sections dans des groupes interdisciplinaires. Certains projets peuvent arriver au stade de la production en série.

[sommaire]














Design 2 d

3 ans - 40 heures par semaine
Le designer 2D travaille dans la production d'images présentant un aspect artistique innovant en accompagnement d'un texte d'auteur (bande-dessinée, livre pour enfant...) d'une information (presse, magazine...) ou d'une communication (publicité, culture...). Il se définit avant tout comme un auteur doué d'un fort potentiel créatif qu'il met au service divers domaines d'application liés à la communication et à la culture. Il développe parallèlement à ses qualités de dessinateur des compétences élevées dans le domaine de la narration.

CONNAISSANCES GENERALES ET THEORIQUES
Langue et communication, société, allemand ou anglais, sciences humaines, histoire de l'art.
Marketing, histoire de la BD, analyse illustration, analyse de films, sémiologie, narratologie, connaissance du cinéma
Typographie, sérigraphie, photographie, infographie, vidéo, animation.
Dessin d'observation, dessin de figure, volume, géométrie, dessin de perspective, couleur, écriture, dessin d'illustration, croquis d'intention.

ATELIER
Une approche professionnelle des domaines de l'illustration et de la bd familiarise l'élève avec les implications réelles du métier : création d'affiches, dessin de presse, illustration pour enfants, création de planches BD, participation à divers concours, mandats et manifestations culturelles, supports de communication.

[sommaire]














Dessin d’intérieur

4 ans - 40 heures par semaine (élèves à plein temps) Apprentis en entreprise : selon réglementation fédérale
Le/la dessinateur (trice) d'intérieur exécute des croquis, des dessins, des plans de construction et des maquettes pour des aménagements intérieurs et des meubles.

CONNAISSANCES GÉNÉRALES ET THÉORIQUES
Langue-communication, société, calcul, allemand ou anglais, mathématiques appliquées.
Connaissance des matériaux, physique, éclairagisme, construction, métré, connaissance des styles.
Dessin d'observation, dessin de figure, géométrie, perspective, couleur, volume, expression, infographie.

ATELIER
Sur données, relevés et dessins d'aménagements de locaux et de meubles, élaboration des plans nécessaires à différentes échelles, construction de maquettes d'étude et de présentation.

[sommaire]














Bijouterie/option joaillerie

4 ans - 40 heures par semaine (plein temps)
Le/ la bijoutier(e)/option joaillerie, est un(e) créateur(trice), un(e) artisan(e) ou un(e) technicien(ne) utilisant principalement comme matières premières les métaux précieux et les pierres dans le but de créer des bijoux et de les exécuter.

CONNAISSANCES GÉNÉRALES ET THÉORIQUES
Langue-communication, société, calcul, allemand ou anglais. Physique, sciences appliquées.
Connaissances professionnelles (gemmologie, technologie).
Couleur, dessin d'observation, géométrie, perspective, recherche, volume, modelage, dessin de figure, dessin de bijou, infographie.

ATELIER
Apprentissage des techniques de bijouterie et de joaillerie. Création et exécution de bijoux. Initiation à la construction de la chaîne, de la boîte de montre. Mécanique, sertissage, gravure, galvanoplastie, casting.

[sommaire]














Métiers de la bijouterie

Seul(e)s les apprenti(e)s au bénéfice d'un contrat d'apprentissage suivent les cours d'enseignement professionnel selon les réglementations fédérale et cantonale, dispensés à Genève par l'Ecole des arts décoratifs.
Ces professions s'exercent en emploi dans des entreprises ou ateliers spécifiques ou encore à son propre compte. Les offices cantonaux d'orientation et de formation professionnelle peuvent renseigner sur les possibilités d'apprentissage (OFPC : Office pour la formation professionnelle et continue, rue Prévost-Martin 6, 1205 Genève, tél : 022 / 388 44 00).

Bijoutier(ère)
(4 ans de formation) crée et confectionne des bijoux. La confection de boîtes de montres et de chaînes fait également partie de son champ d'activités. Il/elle utilise principalement des métaux précieux.

Bijoutier(ère), option joaillerie
(4 ans de formation) crée et confectionne des bijoux comprenant principalement des pierres précieuses.

Bijoutier(ère)-graveur(Se)
(4 ans de formation) exécute des travaux en creux ou en relief à la main, à la machine ou par d'autres procédés sur métaux ou autres matières.

Bijoutier(ère)-sertisseur(Se)
(4 ans de formation) monte des pierres précieuses, semi-précieuses et artificielles, ainsi que des perles sur des bijoux, des pièces d'horlogerie ou des objets de luxe.

Diamantaire
(4 ans de formation) taille et polit des diamants.

Lapidaire
(3 ans de formation) ajuste, taille et polit des gemmes et pierres précieuses.

Polisseur(se)
(2 ans de formation) polit des bijoux et objets précieux.

Termineur (se) en habillage horloger
(3 ans de formation) s'occupe de la préparation au polissage, du polissage et des autres traitements mécaniques de surfaces des boites de montres, ainsi que du maniement et de l'entretien des installations de terminaison.

Orfèvre
Il n'existe pas d'apprentissage à Genève pour la profession d'orfèvre. Se renseigner (OFPC : tél. 022 / 388 44 00).

[sommaire]














Céramique

4 ans - 40 heures par semaine
La céramique est un métier de création utilisant les différents procédés de mise en forme des argiles et les diverses techniques de décoration, d'émaillage et de cuisson.

CONNAISSANCES GÉNÉRALES ET THÉORIQUES
Langue-communication, société, calcul, histoire de la céramique, allemand ou anglais.
Technologie, pratique de la céramique, connaissance et préparation des pâtes et des émaux.
Moulage, plâtre.
Dessin d'observation, couleur, géométrie, perspective, volume, modelage, dessin de figure, expression.

ATELIER
Apprentissage des techniques de mise en forme : tournage, modelage, estampage, coulage, garnissage... Techniques d'émaillage, de décoration et de cuisson. Développement de créativité.

[sommaire]














Création de vêtements

3 ans - 40 heures par semaine
Le/ la créateur(trice) de vêtements est un(e) artisan(e) qui crée des vêtements selon son imagination, ou qui les exécute selon un croquis ou une photographie après en avoir élaboré le patron.

CONNAISSANCES GÉNÉRALES ET THÉORIQUES
Langue-communication, société, calcul, allemand ou anglais. Histoire de la mode et du costume.
Technologie, dessin professionnel, coupe.
Dessin de mode et silhouette.
Moulage, création de patrons en tissu sur mannequins.

ATELIER
Pratique de la coupe.
Apprentissage des techniques de couture. Pratique de l'essayage.
Choix des fournitures.
Création et exécution de vêtements.
Formation visuelle aux couleurs, formes et matières, applications artistiques.

[sommaire]














Maturité professionnelle artistique

La maturité professionnelle artistique (MPA), en offrant un complément de culture générale, prépare les élèves à l'entrée dans les Hautes Ecoles Spécialisées (HES). Cette formation peut se faire en parallèle à celle préparant au certificat fédéral de capacité (CFC) en 3 ans ou peut être effectuée après le CFC, il s'agit alors de la MPA post-CFC en une année.
Maturité professionnelle artistique intégrée à l'apprentissage.

Conditions d'admission
Promotion d'une section prégymnasiale du Cycle d'orientation et exigences requises pour l'admission au Collège de Genève.
Les candidats n'ayant pas suivi le CO à Genève doivent faire un examen d'admission en français, mathématique et allemand.

Maturité professionnelle artistique post-CFC Conditions d'admission
Les élèves n'ayant pas les prérequis pour entrer en MPA intra-CFC peuvent à la fin de leur apprentissage suivre l'année post-CFC s'ils obtiennent leur CFC et de bonnes moyennes aux cours théoriques. Ils peuvent être soumis à des examens en allemand, français et mathématiques.

Programmes de cours
Français, allemand, anglais, mathématiques, économie et droit, informatique et communication, sciences humaines, création, culture et art, marketing.

[sommaire]














Le SAWI souffle ses 40 bougies

Qui n'a jamais entendu parler du SAWI (Schweizerisches Ausbildungszentrum für Marketing, Werbung und Kommunikation)? Depuis la création à Bienne en 1969 du "Centre suisse d'enseignement de marketing, de la publicité et de la communication" (CSEMPC), des milliers de cadres et collaborateurs spécialisés ont suivi ses cours en Suisse romande (à Bienne d'abord, puis à Lausanne), afin d'obtenir le fameux "diplôme du SAWI".

Aujourd'hui encore, un diplôme du SAWI est souvent la "clé" qui permet de décrocher un job dans les métiers très prisés du marketing, de la vente et de la communication, comme le confirme M. Romano, directeur du SAWI à Lausanne: "Notre grand avantage est que nous offrons une formation très pratique, en donnant des outils et des connaissances directement utilisables dans un nouveau job".

A l'avant-garde depuis 1969
Ce qu'il faut souligner ici, c'est que le principe de base de la formation continue lancée en 1969 par Pierre Jolliat, entouré d'amis spécialistes en marketing, n'a pas changé d'un iota! La priorité est toujours la même: donner une formation concrète et pratique aux participants, qu'ils exercent ou non un métier dans les branches enseignées. Avec, à la clé, un diplôme officiel qui puisse servir de "carte d'embarquement" pour un emploi dans l'un des métiers de la vente ou de la communication.

La publicité est partout
Si, pendant ses quarante ans d'existence, le SAWI n'a pas changé ses principes de formation, en revanches, le contexte économique et commercial s'est fortement modifié sur deux plans. D'abord, les moyens de communication utilisés pour la vente (au sens large) se sont fortement développés dans tous les sens: la publicité est devenue omniprésente dans les médias imprimés, les spots TV et radio sont apparus, le marketing direct et les dépliants tous ménages ont créé de nouvelles possibilités de contacts, etc. De nouvelles approches de communication (le sponsoring et l'événementiel) sont venues s'ajouter aux relations publiques.

Une concurrence incroyable
Le second changement est lié au climat de très forte concurrence commerciale qui s'est instauré dans tous les secteurs de la "grande consommation": automobile, alimentation, radio-TV-hifi, informatique, sports de loisirs, etc. Partout, la bataille publicitaire a été rude poux quelques pourcents de parts de marché. Et qui dit "publicité" dit aussi campagnes publicitaires, annonces, spots, etc. Le marché a donc été d'année en année plus demandeur de spécialistes pointus et le SAWI a parfaitement réussi à y répondre de manière appropriée et constante.

Formation à trois étages
Actuellement, les cours du SAWI s'appuient sur une formation à trois étages: le premier, celui du "savoir", est l'apanage du spécialiste et les cour aboutissent à un "certificat". LE deuxième est celui du "savoir-faire" et il s'adresse au "spécialiste" dont la formation se termine par un "brevet" (fédéral). Le troisième niveau est celui du "savoir faire faire" que doit maîtriser le futur manager-directeur ("diplôme"). Comme le dit M. Romano, "Bologne est aussi passé chez nous!", car le brevet fédéral correspond au Bachelor et le diplôme au Master.

Adapter et innover
Le SAWI a récemment redéfini plusieurs formations, dont celle de Directeur de la communication. Celle de Directeur marketing sera remodelée pour 2010. Le but: offrir des formations adaptées à la demande des entreprises et répondant aux besoins d'un public de participants devenu très varié (formation et âge). Dans les nouveaux cours lancés en 2009, celui du Web project manager a eu un succès immédiat.
Parmi les participants aux cours du SAWI, on trouve aussi bien des cadres exerçant des responsabilités et voulant mettre à jour leurs connaissances que des jeunes à l'ambition marquée ou des universitaires venus compléter leur acquis théorique par un bagage complet de conseils et règles pratiques.

Partenariats
A l'avenir, le SAWI entend développer les partenariats avec d autres instituts de formation qui sont leaders dans leur domaine ou des Hautes écoles spécialisées (HES). Un premier accord a ainsi été signé pour une formation liée à deux filières spécifiques et mise sur pied en commun avec l'Institut suisse de relations publiques (ISRP) et la Haute école de gestion de Fribourg (HEG-FR). Ces accords de partenariats vont permettre tant au SAWI qu'à ses partenaires de consolider leur offre respective et de renforcer la qualité de l'enseignement pour les métiers de la vente, du marketing et de la communication.

Le SAWI en bref et en chiffres
La forme juridique du SAWI est l'association. Les deux cents membres qui la composent sont les principales associations professionnelles de marketing et de la communication de Suisse. Des centres de formation existent à Lausanne, Zurich, Bienne, Bâle, Zoug et Berne.

Nombre d'étudiants
(Suisse romande)
2006: 268
2008: 640
2009: 1009 (estimation)

Nombre de chargés de cours
(Suisse romande)
1980-1990: 150
2000: 280

En Suisse
600 chargés de cours enseignent à 2500 étudiants
En quarante ans d'existence, le SAWI a remis 60 000 diplômes!

Renseignements complémentaires
et brochures descriptives des cours:

SAWI,
av. de Florimont 1,
1006 Lausanne
Tél. 021/ 343 40 60

Entreprise romande avril 2009 Jean-Louis Emmenegger
[sommaire]



RETOUR