2009

Le «Breakthrough» de la créativité
Hans Erni: et La Revue Polytechnique
MA Leader: Communiquer de manière ciblée avec les dirigeants


Trends 2014
Trends 2013
Trends 2012
Trends 2010
Trends 2009
Trends 2008
Trends 2007
Trends 2006
Trends 2005
Trends 2004
Trends 2003
Trends 2002
Trends 2001
Trends 2000












Le «Breakthrough» de la créativité

La Suisse est le pays de l'innovation, si l'on croit aux résultats des «benchmarks» internationaux concernant l'innovation. C'est remarquable. Cependant, lorsque l'on analyse ces classements, on s'aperçoit qu'ils se réfèrent toujours aux mêmes critères quantitatifs (nombre de brevets, quantité d'argent dépensé, nombre de prix Nobel par habitant, nombre relatif de chercheurs, etc.). C'est donc à une analyse par le nombre et non par la qualité à laquelle nous sommes confrontés. Et si nous changions de point de vue! Si nous regardions d'abord la qualité avant la quantité, alors on devrait se poser la question de l'excellence de l'innovation, de la créativité.

Tentons l'exercice.
iPhone, Google ou Nespresso ne sont pas que des innovations technologiques mais elles sont avant tout des innovations créatives en termes de design, d'émotion et de convivialité. Certes leurs fonctionnalités sont efficaces mais bien d'autres produits ou services offrent ces mêmes fonctionnalités. Non, ce qui les distingue de leurs concurrents, c'est cette touche créative, celle qui fait appel à l'émotion plus qu'à la raison. Pourquoi payer plus cher un téléphone portable ou une tasse de café si ce n'est que cet objet précis de consommation est amplifié symboliquement par nous-mêmes dans une sorte d'appropriation euphorique proche d'un sentiment de
co-création.

Ce changement de paradigme provient clairement d'une stimulation et d'une recherche de la créativité par les gens ordinaires. Ce phénomène est encore plus marquant sur Internet. Les réseaux sociaux comme Facebook sont symptomatiques de ce mouvement planétaire. Les gens veulent exister en s'exposant, en discutant, en se regroupant dans un mode «bottom-up» de la créativité. Il faut désormais en tenir compte.

Ces nouveaux comportements sociaux auront un impact sur les systèmes d'innovation dans le monde en général, et en Suisse en particulier. Il faut dès lors s'interroger sur la prochaine étape à franchir dans la politique d'innovation. Les expériences des centres créatifs de la «Muse» à Genève ou de «La Cantine» et de la «Ruche» à Paris sont des avant-postes de cette mutation en cours.

La créativité sous bien des formes va envahir notre quotidien. Il reste à s'y préparer et à changer nos habitudes. Désormais, ce qui compte ne sera plus la quantité produite par le système de l'innovation suisse mais bien sa qualité créative. C'est évidemment une approche bien plus difficile à aborder pour une Suisse tournée trop souvent sur le perfectionnisme et l'amélioration incrémentale alors que l'excellence demain se jouera plus sur l'imagination, la créativité et le «Breakthrough».
Xavier Laurent Comtesse I www.avenir-suisse.ch

Imact I édition 2 I www.piblisuisse.ch
[sommaire]












MA Leader 2009 - Communiquer de manière ciblée avec les dirigeants

Les leaders sont des personnalités ayant le potentiel pour montrer aux autres la voie à suivre et les entraîner derrière eux, aussi bien dans la vie professionnelle que dans la vie privée. Un leader influence donc beaucoup plus son entourage que d'autres groupes cibles importants pour la publicité. Sur le plan professionnel, les leaders sont des responsables capables de prendre des décisions importantes et de peser sur le destin d'une entreprise par leur présence sur le terrain ou par leur influence en coulisses. Celui qui réussit à s'attirer les faveurs d'un leader a de bonnes chances de gagner à sa cause toute une entreprise voire tout un groupe. C'est pourquoi les stratégies de marketing et de communication sont depuis toujours conçues et mises en oeuvre de façon ciblée pour convaincre les leaders. Reste à savoir qui sont précisément ces leaders, ce qu'ils font, ce qu'ils veulent, à quoi ils s'intéressent et surtout où ils puisent leurs informations et comment on peut les toucher avec un message publicitaire? Des questions primordiales auxquelles MA Leader apporte une réponse.

L'étude MA Leader 2009 fournit des informations détaillées sur la façon dont les 302 000 personnes constituant l'univers des leaders et des top leaders utilisent un certain nombre de titres de presse et de sites Internet. Elle ne se contente pas de relever les pénétrations mais donne pour chaque titre des données exhaustives sur différentes habitudes de consommation (durée de lecture, quantité de lecture, nombre de pick-ups, lieu de lecture, etc.). A cela s'ajoutent des informations intéressantes sur l'utilisation d'Internet et sur le comportement des leaders en matière d'utilisation quotidienne des différentes catégories de médias.

Ces données média sont complétées par des informations sur l'activité professionnelle et sur la consommation privée de ce groupe cible “premium“. Les renseignements sur l'activité professionnelle incluent des données sur la branche, sur la taille de l'entreprise, sur les conditions d'engagement des cadres, ainsi que sur leurs responsabilités et leurs compétences décisionnelles dans l'entreprise. Quant au volet consommation, il s'intéresse plus spécialement à la possession de biens privés, aux intentions d'achat de produits de luxe et aux intérêts personnels des leaders et des tops leaders. Enfin, l'étude fournit des renseignements étendus sur la façon dont les dirigeants placent leur argent.

Les multiples données de MA Leader 2009 permettront aux professionnels de la communication de toucher de façon ciblée ce groupe cible restreint mais très courtisé.


Leaders et top leaders : définitions

L’étude MA Leader 2009 fournit des informations sur les deux groupes cibles privilégiés que sont les «leaders» et les «top leaders».

Caractéristiques d’un LEADER :

Vit en Suisse romande ou alémanique, est
linguistiquement assimilé à la langue principale de
sa région de résidence, est âgé de 20 ans au
moins et exerce une activité lucrative à temps
plein ou a temps partiel (au moins à 50% ) ET

Perçoit un revenu annuel brut d’au moins
CHF 100'000.- ET

Entrepreneurs / propriétaires indépendants
Direction d’une entreprise, seule ou avec un
associé, avec au moins 4 employés OU

Professions libérales
Direction d’une entreprise en tant qu’associé
unique ou coassocié ayant suivi une formation
supérieure OU

Cadre supérieurs / fonctionnaires
Avec code ISCO* "Dirigesnts et cadres supérieurs"

Professions intellectuelles et scientifiques
dans le service public / service privé
Formation supérieure et avec Code ISCO* "Professions intellectuelles et scientifiques".

Caractéristiques supplémentaires d’un TOP
LEADER :






Revenu annuel brut d’au moins CHF 140'000.- ET






Employeur
d’au moins 1 collaborateur OU



Supérieur hiérarchique
d’au moins 1 collaborateur OU

Supérieur hiérarchique
d’au moins 1 collaborateur

* Le code ISCO est une classification standard internationale.


Commandes et impressum
L'étude MA Leader 2009 (volume de rapport avec résultats sur CD-ROM) peut être commandée au prix de CHF 300.– auprès de la REMP Recherches et études des média publicitaires Bachmattstrasse 53, CH-8048 Zurich, tél. +41 43 311 76 76,
fax +41 43 311 76 77, e-mail wemf@wemf.ch

Il est également possible d'accéder à l'étude et de procéder à des évaluations en ligne. Tapez www.remp.ch – rubrique “Exploiter en ligne“

report WEMF & REMP / MA leader 2009
[sommaire]



Le logo ou dessin de la couverture de La Revue Polytechnique

L'éditorial de La Revue POLYTECHNIQUE du mois de septembre 1967 (à disposition sur le site Internet http://rp.polymedia.ch), écrit par Marcel Meichtry, expliquait que, désormais, c'est un dessin de Hans Erni qui ornerait la couverture des revues de la maison d'édition.

Erni n'aura été que partiellement un peintre de chevalet, preuve en est son engouement pour les grandes surfaces. La fresque monumentale, “La Suisse, pays de vacances des peuples“, mesurant 5 m sur 100 m, est l'exemple du genre.

Elle fut un des temps forts de l'Exposition nationale suisse de 1939. Une vingtaine d'années plus tard, la section horlogère du pavillon suisse de l'Exposition universelle de Bruxelles accueillait en 1958 les fresques du peintre lucernois, à l'enseigne de “La conquête du temps“.

Reproduites en grand format dans l'exposition, elles sont associées à la maquette du pavillon, prêtée par le Musée international de l'horlogerie à La Chaux-de-Fonds où les fresques originales sont exposées à demeure.
Depuis 1989, tous les dix ans ou peu s'en faut, l'homme du trait et de l'esprit Hans Erni, est l'invité de la Fondation Pierre Gianadda à Martigny. L'exposition, qui se veut un hommage à l'artiste lucernois, a ouvert ses portes le 28 novembre. Celui dont, en Suisse, personne n'ignore l'existence, fêtera ses cent ans le 21 février 2009. Et si son âge canonique tient de la performance, n'oublions pas qu'aujourd'hui encore Erni est toujours sur le métier, lucide, actif et combatif.

100 ans Hans Erni

L'exposition Hans Erni est ouverte tous les jours de 10 h à 18 h
du 28 novembre jusqu’au 1er mars 2009
www.gianadda.ch


La Revue Polytechnique No 1732


[sommaire